Lalande-de-Pomerol, chevaleresque

Lalande-de-Pomerol, chevaleresque

L’influence de la chevalerie

9O7A8936Le vignoble de Lalande-de-Pomerol possède un grand passé. Très ancien, il fût majoritairement développé par les moines constructeurs. A partir du 12ème siècle, ce sont les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem qui s’y installèrent. Ces chevaliers de Malte offrent alors à l’appellation son emblème : la croix blanche à huit pointes qui constitue leur insigne. Cette grande congrégation de la chevalerie aura un véritable impact sur la zone de production. En effet, ce sont eux qui la développeront et en feront le territoire d’exception que l’on connaît actuellement. A la fin du 19ème siècle, le phylloxéra ravage le vignoble bordelais et anéantit totalement Lalande de Pomerol. Pour se remettre de cette difficile épreuve, les vignerons décident d’unir leurs efforts et de créer un syndicat, en 1884. Toujours en activité aujourd’hui, il a fortement aidé cette appellation à retrouver sa notoriété d’antan.

Une région prestigieuse

TERROIR 2L’appellation Lalande de Pomerol s’étend sur 1100 hectares. Proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, elle est protégée au sud-ouest par le fameux Tertre de Fronsac. Elle concerne deux communes : Lalande de Pomerol et Néac. La première présente une majorité de sous-sols de graves, tandis que la seconde est constituée d’un plateau plus élevé, composé de graviers et de sables. Fait intéressant dans la région, l’appellation Néac existe en théorie. Elle représente 711 hectares mais la totalité de sa production est en réalité commercialisée à travers l’appellation Lalande de Pomerol.

Séparé de Pomerol par la petite rivière Barbanne, ce terroir extraordinaire rend hommage à ses prestigieux voisins. Le climat de la région est caractérisé par l’influence de l’océan atlantique. Très favorable à la culture de la vigne, il représente un délicat équilibre entre trois facteurs déterminants : l’ensoleillement, la chaleur et l’humidité.

9O7A9016

Des vins puissants

Lalande de Pomerol produit des vins qui sont le résultat d’assemblages subtils et audacieux. Le Merlot, largement dominant, apporte rondeur et finesse. Le cabernet Franc, lui, est synonyme de charpente et de richesse du bouquet. Enfin, le Cabernet sauvignon, moins fréquent, offre au vin velouté et potentiel de garde. Ces vins, très proches de ceux de Pomerol, sont caractérisés par leur robe d’un magnifique rouge profond. Puissants et bouquetés, ils surprennent par leur belle présence tannique dès l’attaque. Ils possèdent cependant un côté chaleureux, puisque ces tanins deviennent peu à peu veloutés.

 

 

Tous nos vins de Lalande-de-Pomerol

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Marie Lallemand
Etudiante en Master 2 Spirits Marketing & Management à l'INSEEC Bordeaux, blogueuse et assistante e-marketing chez Millésima.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*