Pessac-Léognan, la référence des Graves
Château Carbonnieux

Pessac-Léognan, la référence des Graves

Le défi de l’urbanisation

Château Pape Clément

Château Pape Clément

Située aux abords du port de la Lune, la région des Graves – encerclant l’appellation Pessac-Léognan – représentait à l’époque le berceau du vignoble bordelais. Pessac-Léognan, quant à elle, eût cependant une reconnaissance tardive puisqu’elle n’obtiendra le statut d’AOC qu’en 1987 sous l’impulsion et le dynamisme d’un personnage clé : André Lurton (propriétaire notamment en Pessac-Léognan, des châteaux La Louvière, Couhins-Lurton, de Rochemorin et de Cruzeau). Depuis, le dynamisme et la vitalité des viticulteurs de la zone de production ont permis un grand développement de la région. Plus de 1000 hectares ont été replantés et il a fallu faire face aux défis technologiques de la modernité. Cette équipe de vignerons entreprenants a su faire preuve d’un bel esprit unitaire pour optimiser le potentiel de leur terroir.

Face à l’urbanisation intensive et galopante du dernier quart du 20ème siècle, ils décident de former un syndicat viticole pour faire entendre leur voix. Une action commune visant à sauvegarder et réhabiliter le vignoble. Pour mener à bien cette reconquête des sols et de la reconnaissance de leurs produits, ils s’appuient sur les travaux des syndicats déjà existants. Depuis sa création, le syndicat viticole de Pessac-Léognan a mis en place un reclassement en AOC de tous les sols aptes à porter des vignobles de haute qualité. En effet, certains avaient été laissés de côté en 1987, parce qu’ils ne portaient pas encore de vigne. Une véritable protection de l’intégrité du territoire qui vise avant tout à lutter contre la poussée urbaine et le secteur des exploitations de gravières (carrière extrayant de la grave) toujours plus gourmands et menaçants que jamais pour cet écrin de vignes.

Un formidable terroir de graves

Domaine de Chevalier

Domaine de Chevalier

L’appellation Pessac-Léognan s’étend sur 10 communes. Ses reliefs sont façonnés par de belles croupes de graves composées de galets et graviers roulés par la Garonne du Quaternaire. On y découvre une grande diversité de caractères et de nuances grâce à une disposition en sous-sol sans véritable homogénéité. Ces sols pauvres obligent la vigne à puiser en profondeur l’eau dont elle a besoin et à concentrer son énergie sur l’essentiel. De plus, ces sols de cailloutis ont la particularité de s’imprégner de la chaleur tout au long de la journée, pour la restituer la nuit. La zone est soumise à deux régulateurs climatiques : la Garonne, à l’est, qui atténue les gelées, et la forêt des Landes, à l’ouest, qui coupe les vents et maintient l’humidité.

L’empreinte d’un terroir unique

Château Pape Clément

Château Pape Clément

Les crus classés de Graves sont tous situés dans l’appellation Pessac-Léognan. Ces 16 châteaux, dont le très prestigieux Haut-Brion – également grand cru classé en 1855 -, y représentent 20% des volumes. Les cépages classiques du bordelais y sont cultivés. Pour les vins rouges, le Cabernet Sauvignon tire de sa complexité et de sa personnalité des vins alliant structure puissante et tanins fermes. Le Merlot offre aux vins de la rondeur, du fruité et de la souplesse. Les vins blancs, quant à eux, sont joliment structurés. D’une belle fraîcheur, ils délivrent de délicates notes de fruits confits et, bien qu’agréables et savoureux « sur le fruit », font preuve d’une remarquable aptitude à la garde, notamment dans les grands millésimes.

 

Tous nos vins de Pessac-Léognan

Château Pape Clément

Château Pape Clément

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Marie Lallemand
Etudiante en Master 2 Spirits Marketing & Management à l'INSEEC Bordeaux, blogueuse et assistante e-marketing chez Millésima.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*