Plongez au cœur des vieux millésimes de la Vallée du Rhône !

Plongez au cœur des vieux millésimes de la Vallée du Rhône !

Millésima a le plaisir de vous proposer une belle sélection de vieux millésimes (de 1995 à 2005) de la Vallée du Rhône.

Un vignoble historique et pluriel

Domaine Combier 7

Véritable héritage viticole, le vignoble du Rhône a vu le jour avec les romains et a connu son apogée au XIIIème siècle en devenant le vin des Papes alors installés à Avignon. L’une de ses nombreuses particularités est sa grande diversité des sols, fruits de nombreuses variations géologiques : l’activité volcanique du massif central (roche granitique), le passage de la Méditerranée (sol calcaire et marne) et le creusement du lit du fleuve (terrasses fluviales avec sable et argile à galets silicieux). De nombreux facteurs apportent alors arômes et goûts à ces vins de caractère.

S’étendant du nord au sud sur 250 kilomètres, comprenant 26 appellations et plus de 5 000 exploitations viticoles, ce vignoble se concentre autour du Rhône, élément fédérateur de ces terres de contraste. Divisée entre la vallée du Rhône septentrionale au Nord (monocépage en Syrah) et méridionale au Sud, elle représente l’espace de production de vins rouges, blancs, rosés et doux naturels. Une grande diversité qui repose aussi sur la variété de cépages. On en dénombre 27 au total, dominés essentiellement par la Syrah, le Mourvèdre, le Viognier et le Grenache Noir.

carte

Des millésimes d’exception

La Vallée du Rhône comprend 13 crus : Côte-Rôtie, Condrieu, Château-Grillet, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Hermitage, Cornas, Saint-Peray, Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Lirac, Tavel et Vacqueras, Rasteau. De grands terroirs dont la qualité des vins dépend aussi en partie des variables du millésime. Focus sur trois années particulièrement riches de cette région viticole :

  • main grappe de blanc couleur1998 : avec un été empreint de sécheresse, de légères pluies ont permis une maturation parfaite des baies. Les rendements de ce millésime étaient très faibles et la qualité était alors synonyme de rareté. Il est caractérisé par des fruits gorgés de sucre, des tanins intenses et une belle typicité. Ce fût notamment l’année de prédilection des Châteauneuf-du-Pape et des appellations limitrophes.
  • 2004 : ce millésime signe le retour à la normale des conditions climatiques avec un assagissement des températures et un automne pluvieux. Une jolie continuité qui apporte de belles maturités. Les rouges, très fins et élégants, se sont particulièrement distingués et la chaleur a tout de même limité les rendements pour cette grande année.
  • 2005 : excellent millésime malgré une année particulièrement sèche avec pour moitié moins de pluie qu’en 2004. Le printemps fût salvateur et permit de vendanger des raisins à parfaite maturité. Les vins sont généralement profonds avec une belle acidité ainsi que des tanins mûrs et vigoureux. Un millésime destiné à la longue garde.

Découvrez vous aussi ces millésimes incroyables 

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Marie Lallemand
Etudiante en Master 2 Spirits Marketing & Management à l'INSEEC Bordeaux, blogueuse et assistante e-marketing chez Millésima.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*