Clos Henri : un petit bout de Sancerre à Marlborough

Clos Henri : un petit bout de Sancerre à Marlborough

Créée en 2000, Clos Henri est une propriété néo-zélandaise appartenant à la famille Bourgeois, notamment propriétaire du domaine Henri Bourgeois à Sancerre. Entre savoir-faire traditionnel français et techniques du nouveau monde, Clos Henri a su développer son domaine sur un terroir très diversifié, proposant des vins aux racines très ancrées dans la région de Marlborough et élaborés dans un total respect de la nature.

2000, la naissance de Clos Henri

Clos Henri terroir

© Clos Henri Vineyard

Situé au Sud de la Vallée de Wairau à Marlborough, Clos Henri est un domaine créé et géré par la famille d’Henri Bourgeois, célèbre pour ses vins à Sancerre. La propriété – qui affiche un savoir-faire familial depuis dix générations – a installé son vignoble sur des sols très diversifiés. Mêlant les techniques modernes de production et de vinification à une longue expérience et approche traditionnelle, la famille Bourgeois jouit ici de l’incroyable potentiel de Marlborough. Comme l’explique Arnaud Bourgeois, directeur général de Clos Henri : « (leur) objectif ultime est d’offrir un vin qui vous raconte l’histoire de ses origines, il murmure qu’il n’est pas français mais de Marlborough et dit qu’il est un artisan du terroir spécifique de Clos Henri ».

La réussite d’obtenir la quintessence du Sauvignon Blanc et du Pinot Noir à Marlborough, Clos Henri la doit à dix-sept années d’une patiente viticulture attentive et exigeante. Ainsi, la famille Bourgeois achète 98 hectares de terres nues en 2000 dans la région de Marlborough et, décide l’année suivante de planter ses premières vignes. Il faut attendre 2003 pour voir naître la première récolte et le tout premier millésime de la propriété. C’est aussi cette année-là que la Chapelle Sainte Solange (église des années 1920 provenant du village de Ward) prend place au milieu du domaine. Elle tient notamment son nom en l’honneur de Solange Bourgeois qui ne fut autre que la femme d’Henri Bourgeois – le fondateur du domaine familial – et fait désormais office de salle de dégustation.

En 2005, Clos Henri décide de planter des vignes sur les pentes de la colline du domaine. La propriété continue ensuite de s’étendre et achète 11 hectares de pentes supplémentaires : le domaine passe à une superficie de 109 hectares. La cave est construite en 2009 sur le domaine et accueille son premier millésime. En parallèle, le domaine commence à être planté à 6000 pieds / hectare. 2010 marque un véritable tournant écologique avec le premier millésime en agriculture sèche, c’est-à-dire sans irrigation. Finalement, en 2013, Clos Henri est entièrement certifié bio sur ses 42 hectares de vignes plantées sur le domaine.

La quintessence de Marlborough

Clos Henri grappes

© Clos Henri Vineyard

La famille Bourgeois a rapidement compris le grand potentiel qualitatif des sols de Marlborough. C’est pourquoi, Clos Henri a décidé d’user de pratiques naturelles dans le vignoble et la cave. Le domaine bénéficie d’un terroir diversifié avec trois types de sols différents, diversité due à la situation géographique et à l’évolution géologique que le lieu a connues dans son histoire. Ainsi, des mouvements géologiques sont à l’origine de la formation des collines Wither. Clos Henri est aussi étonnamment placé sur la faille sismique de Wairau qui traverse la propriété : ce qui explique les deux types de sols différents situés pourtant juste à côté.

La première zone est celle de Wither Clay. Située entre 120 et 150 mètres d’altitude, il s’agit du point le plus haut du domaine. Les sols sont constitués d’argiles sèches qui ont une couche épaisse et dense de lœss déposée par le vent, sur les plaines de Wairau et couvrant une couche de pierre Greywacke bordée d’argile.

Greywacke River Stone est la seconde zone du domaine de Clos Henri. Localisée à 85 mètres d’altitude, elle bénéficie de pierres de la rivière Greywacke, aussi appelée terrasse de Renwick. Il s’agit d’un sol bien drainé et constitué de nombreux alluvions de Greywacke.

Localisée à seulement 5 mètres de Greywacke River Stone, Broadbridge Clay est la dernière zone du domaine. Elle profite d’une implantation à 85 mètres au-dessus du niveau de la mer et de sols composés d’argiles bleues et grises appelées « broadbridge clays ».

Ces sols variés permettent au Sauvignon Blanc et au Pinot Noir – les deux cépages présents sur le domaine – de s’épanouir et de produire des vins à l’image de la diversité de la région de Marlborough.

Une approche respectueuse de la nature

Clos Henri vignes

© Clos Henri Vineyard

Clos Henri bénéficie à la fois du savoir-faire de la famille Bourgeois mais aussi des techniques viticoles modernes du nouveau monde. Ce mélange entre tradition et modernité permet ainsi d’extraire l’ensemble du potentiel de Marlborough et des sols si spécifiques de Clos Henri. Contrairement à ce qu’on peut habituellement trouver à Marlborough, le domaine a décidé de planter à haute densité (6000 pieds / hectare) afin d’obtenir des vignes avec des rendements limités : donc des raisins plus concentrés. La vigne doit puiser en profondeur pour s’alimenter. L’agriculture sèche a elle aussi contribué à l’augmentation de la concentration et d’une certaine minéralité dans les vins.

Les pratiques mises en œuvre sur le vignoble sont orientées dans un total respect de la terre ; chaque sol bénéficie donc d’un travail spécifique, adapté à sa morphologie. Ainsi, chaque vin obtenu doit retranscrire la typicité de son terroir. Ce respect de la nature, des vignes à la cave, a permis à Clos Henri d’obtenir la certification en agriculture biologique en 2013. Ces pratiques naturelles permettent de préserver la santé des sols et d’assurer le futur de la propriété. Par ailleurs, les étés secs et venteux de Marlborough permettent davantage de réduire fortement la pression des maladies cryptogamiques : ce qui évite l’utilisation de produits chimiques. La propriété crée aussi son propre compost élaboré à partir du recyclage de ses propres déchets.

Clos Henri use de nombreuses pratiques naturelles tout au long de l’année pour maintenir un équilibre naturel du sol, en incorporant par exemple du compost, en y mettant des coquilles de moules (apport de calcium pour le sol) ou encore des moutons de pâturage (contrôle de l’herbe et des mauvaises herbes). Plus largement, la famille Bourgeois œuvre à la réhabilitation de la brousse indigène et des zones humides du domaine, afin de permettre à la terre de garder son environnement original et de préserver la biodiversité.

Clos Henri vignoble automne

© Clos Henri Vineyard

Focus sur deux cuvées de Clos Henri

Clos Henri Pinot Noir 2013

Clos Henri Pinot NoirÀ la dégustation, ce vin développe au nez finesse, pureté et élégance, avec des fragrances de cerises et de prunes auxquelles s’ajoutent des notes toastées, épicées et poivrées. Le vin offre des saveurs de fruits noirs et de réglisse alliées à des touches plus boisées. Il présente un bel équilibre, se révélant à la fois frais, complexe, soyeux avec des tanins généreux. À consommer dans les 7 à 8 ans.

Découvrez cette cuvée   

Clos Henri Sauvignon Blanc 2014

Clos Henri Sauvignon Blanc 2014Cette cuvée dégage au nez un bouquet de fruits tropicaux, d’agrumes, de fleurs et des notes minérales (silex). Il fait preuve de complexité en bouche, présentant une jolie texture et une grande richesse. On peut remarquer de savoureuses touches minérales alliées aux agrumes (citron vert) et à la fleur d’oranger. C’est un vin d’un bel équilibre qui offre une acidité profonde et une splendide longueur. Peut être gardé entre 5 et 6 ans.

Découvrez cette cuvée   

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg
  • Suisse
Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Thibault Rocher
Actuellement en contrat de professionnalisation chez Millésima en tant que rédacteur web, je suis étudiant en Master 1 de Conception-rédaction à Sup de Pub Bordeaux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter