Pontet-Canet : l’excellence biodynamique

Pontet-Canet : l’excellence biodynamique

Le château Pontet-Canet est une propriété qui a su évoluer avec son temps. Si l’origine de la propriété remonte au début du XVIIIème siècle, elle n’a cessé de moderniser ses techniques de production et ses infrastructures, tout en tirant le meilleur parti du terroir. 5ème Cru Classé en 1855, le château désormais dirigé par la famille Tesseron est un des premiers à être passé en agriculture biodynamique dès 2004

De Jean-François de Pontet à Alfred Tesseron, plus de 300 ans d’histoire à Pontet-Canet

Dégustation château Pontet-Canet

© Château Pontet-Canet

Le château Pontet-Canet est né de la passion d’un homme, Jean-François de Pontet. Fort d’une carrière à Versailles où il était Grand Ecuyer de Louis XV, il est nommé Gouverneur du Médoc après un séjour en Guyenne. Face à l’intérêt grandissant pour la culture de la vigne au Médoc, il décide d’acheter des parcelles au nord de Pauillac, puis s’en procure de nouvelles au lieu-dit Canet : en y apposant son nom à côté, le château Pontet-Canet venait de naître. Rapidement, les vins produits par la propriété gagnent en réputation et le château de la famille Pontet accède même au rang de 5ème Cru Classé en 1855.

Le domaine connaît un nouveau propriétaire en 1865, date à laquelle le commerçant et négociant danois Herman Creuse décide de l’acquérir. Il charge l’ingénieur polonais Théophile Skawinski de faire construire un chai moderne à l’époque. Les cuves en bois installées sont approvisionnées grâce à la gravité et à une plateforme en bois de chêne se déplaçant à l’aide de rails à l’étage (système récemment réinstallé de manière moderne par les nouveaux propriétaires).

Après avoir dirigé durant 110 ans la propriété, la famille Cruse cède en 1975 le château Pontet-Canet à Guy Tesseron, un négociant en cognac. Depuis 1994, la direction en est confiée à son fils, Alfred et ses nièces Mélanie et Philippine, qui s’efforcent de préserver encore aujourd’hui l’histoire et le savoir-faire du château, tout en modernisant les infrastructures et les techniques de production. Nommé régisseur du domaine par Alfred Tesseron, Jean-Michel Comme est le véritable responsable de la vigne et des vins produits.

Château Pontet-Canet : un plateau constitué d’un fabuleux terroir

Chais château Pontet-Canet

© Château Pontet-Canet

Le vignoble de Pontet-Canet s’étend sur une superficie totale de 81 hectares, à proximité des 1ers crus classés Lafite-Rothschild et Mouton Rothschild, en plein cœur de l’appellation Pauillac. Âgées de 40-45 ans en moyenne, les vignes bénéficient d’un encépagement composé de 62% de Cabernet Sauvignon, de 32% de Merlot, de 4% de Cabernet Franc et de 2% de Petit Verdot. Le fameux plateau de Pontet-Canet est constitué d’une croupe de graves garonnaises du Günz sur un socle calcaire. Le Cabernet Sauvignon réagit magnifiquement face à des sols très fins et bien drainés. Le Cabernet Franc bénéficie quant à lui d’une implantation en plein milieu de la croupe. Autour du plateau, les sols argilo-graveleux de Pouyalet font la part belle au Merlot. Depuis 1995, l’assemblage des vins de Pontet-Canet accueille du Petit Verdot, situé à la limite de la croupe de graves.

Parce qu’il faut vivre en harmonie avec son terroir pour le comprendre, le château Pontet-Canet œuvre par la pédologie depuis une dizaine d’année et déguste régulièrement les vins produits.

Un savoir-faire respectueux de l’environnement

Vendanges château Pontet-Canet

© Château Pontet-Canet

Pour contrer les méthodes peu écologiques usées à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, qui mettaient en avant la quantité avant la qualité, le château Pontet-Canet a su changer sa politique tout en vivant avec son temps. En changeant sa vision et ses techniques de production, il a inévitablement fallu prendre des risques, la grande réussite de cette transformation passant par des erreurs nécessaires. Rapidement, la propriété a pris en compte l’identité des parcelles et leur caractère propre.

Cette transition vers un total respect de l’environnement a été initié par Alfred Tesseron juste après son arrivée à la tête de Pontet-Canet. Après avoir pris les rênes du château en 1994, il lance véritablement les premiers changements vers une culture biologique en 1995-1996, avec l’arrêt du désherbage dans les vignes.

La transition vers la biodynamie est véritablement actée en 2004 sur les 14 hectares à Pouyalet plantés en Merlot. Le château Pontet-Canet devient le premier Grand Cru Classé du Médoc à passer en biodynamie. L’échec de 2007 par le manque d’expérience avec ses nouvelles techniques de production a rapidement été effacé l’année suivante par une meilleure approche culturale des parcelles. Désormais, la propriété offre naturellement des rendements moindre mais une qualité irréprochable.

Barriques château Pontet-Canet

© Château Pontet-Canet

Par ailleurs, l’année 2008 voit l’arrivée de trois chevaux de trait (avant la venue récente de 4 nouveaux chevaux) afin d’échapper au tassement des sols. Ces multiples efforts envers la vigne et le terroir amènent le château à atteindre la consécration : Pontet-Canet accède, pour l’ensemble du domaine, aux certifications en Agriculture Biologique par Écocert et biodynamique par Biodyvin en 2010.

L’amélioration du savoir-faire de la propriété est aussi passé par l’arrivée de Michel Rolland dès 1999. Les baies sont régulièrement goûtées et désormais, c’est la maturité des raisins qui est mises en avant plus que leur teneur en sucre. Les vendanges sont effectuées par terroir homogène et les grappes sont depuis 2003 triées manuellement, puis éraflées avant un second tri sur une table vibrante.

Des infrastructures modernes dans la continuité de l’ancien

Cuvier château Pontet-Canet

© Château Pontet-Canet

Le château Pontet-Canet a décidé en 1996 de réinstaller un cuvier en bois comme l’avait précédemment fait Théophile Skawinski, avec une suppression des pompes en 2001 pour privilégier la gravité. En 2005, un cuvier ultramoderne est inauguré, notamment composé de 32 cuves tronconiques en béton, aussi qualitatives que le bois et plus faciles d’utilisation.

Dans les chais, il a rapidement été question de retranscrire au maximum le potentiel de la vigne. C’est pourquoi, le château Pontet-Canet ne cesse de diminuer la proportion de bois neuf dans l’élevage de ses vins (désormais de 50%), qui dure de 14 à 16 mois en fonction des millésimes. Aussi, la propriété élève à 35% en amphores « Dolia » le Grand Vin depuis 2012. Elles permettent un élevage respectueux et très proche du terroir.

Focus sur deux cuvées du château Pontet-Canet

Pontet-Canet 2012

Château Pontet-Canet 2012

Ce Pauillac éclatant bénéficie de vignes âgées de 40 à 45 ans en moyenne, cultivées en agriculture biodynamique. Le vin est notamment élevé pour un tiers en amphores. Le millésime 2012 fait preuve de pureté et d’une grande énergie. On peut noter des arômes extrêmement fruités et de superbes tanins.

Découvrez cette cuvée   

Pontet-Canet 2014

Château Pontet-Canet 2014Le millésime 2014 est un vin droit alliant puissance et finesse, aussi bien au niveau des arômes que des saveurs. Le nez développe des arômes amples et puis de fruits noirs. Le château Pontet-Canet 2014 est dynamique en bouche. Il se révèle raffiné et sophistiqué avec de splendides tanins. Juteux, avec une trame crémeuse, ce magnifique Pauillac est extrêmement précis.

Découvrez cette cuvée   

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg
  • Suisse
Nos vins du château Pontet-Canet
Découvrez notre sélection de vins du château
Nos vins du château Pontet-Canet
Découvrez notre sélection de vins du château
Nos vins du château Pontet-Canet
Découvrez notre sélection de vins du château
Nos vins du château Pontet-Canet
Découvrez notre sélection de vins du château
Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Thibault Rocher
Actuellement en contrat de professionnalisation chez Millésima en tant que rédacteur web, je suis étudiant en Master 1 de Conception-rédaction à Sup de Pub Bordeaux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter