Primeurs 2016 | Château Lafite-Rothschild : un millésime 2016 très attendu

Primeurs 2016 | Château Lafite-Rothschild : un millésime 2016 très attendu

Porteur d’une longue tradition viticole, les vins du château Lafite-Rothschild présentent une certaine noblesse dans leur personnalité qui s’affirme crescendo au long des années de garde. Issus de la prestigieuse appellation Pauillac, au cœur du Médoc, les vins du château Lafite-Rothschild sont légendaires. 

Une origine lointaine

Les origines du château remonteraient au XIVème siècle en tant que seigneurie médiévale avec à la tête un Gombaud de Lafite, abbé du Monastère de Vertheuil au nord de Pauillac. Le nom du château provient du gascon « la hite » qui signifie « la butte ». Vraisemblablement, il existait déjà des vignes sur la propriété auparavant mais ce n’est qu’avec les Ségur, au XVIIème siècle, que le vignoble fut réellement exploité et que la réputation de Lafite comme propriété viticole commença. Jacques de Ségur est à l’origine de la plantation des vignes vers la fin des années 1670, début 1680. Dès le début du XVIIIème siècle, le vin de Lafite se commercialise à  Londres et apparait même dans la London Gazette dès 1707 en étant vendu aux enchères publiques dans la Cité de Londres. Il sera plus tard régulièrement acheté par Sir Robert Walpole, alors Premier Ministre.

Nicolas Alexandre de Ségur, fils de Jacques et surnommé « Prince des Vignes », établit définitivement la réputation du cru en contribuant à l’amélioration du vignoble et des techniques de vinification. Le vin est à cette époque déjà connu à Versailles et fort apprécié par le Maréchal de Richelieu : Lafite deviendra « le vin du Roi ». Nicolas Alexandre n’ayant eu aucun fils, la propriété est divisée entre ses quatre filles. Lafite est confié au Comte Nicolas Marie Alexandre de Ségur, époux de la fille aînée de Nicolas Alexandre. Le vignoble par la suite changera de nombreuses fois de propriétaires jusqu’à l’arrivée du Baron James de Rothschild en 1868.

« J’ai découvert que le vin de Château Lafite est un cordial généreux, délicieux et comparable à l’ambroisie des Dieux de l’Olympe » Maréchal de Richelieu (1755)

Puis va s’installer une période difficile avec de nombreuses années sombres pour le domaine… Il sera affaiblit par la crise phylloxérique et les guerres successives. Après la crise bordelaise de 1971-1976, la relance du domaine se confirmera avec une succession de très beaux millésimes comme 1975 et 1976. L’arrivée à la tête du domaine du Baron Eric de Rothschild donnera une nouvelle impulsion au château par une quête absolue de l’excellence et la mise en place progressive d’une nouvelle équipe technique. Se succèdent alors de très beaux millésimes notamment autour de l’an 2000 démontrant la recherche de l’excellence sur laquelle s’appuie le domaine.  

© Château Lafite-Rothschild

Un terroir exceptionnel

Le vignoble du domaine est réparti selon trois zones : les coteaux autour du château, le plateau des Carruades et une parcelle de 4.5 ha sur la commune voisine mais pas moins prestigieuse de Saint-Estèphe. La surface totale du vignoble s’étend sur 112 hectares évoluant sur un sol de graves fines, profondes et entremêlées à des sables éoliens sur un sous-sol de calcaire tertiaire. L’encépagement du vignoble se constitue de 70% de Cabernet Sauvignon, 25% de Merlot, 3% de Cabernet Franc et 2% de Petit-Verdot. La moyenne d’âge des vignes est de 39 ans mais seules celles âgées de plus de 10 ans entrent dans la composition du grand vin. La parcelle la plus ancienne a été plantée en 1886 !

Les techniques utilisées par le château restent très traditionnelles et intègrent une maîtrise très stricte des rendements ainsi qu’une récolte et de nombreux travaux manuels tout au long de l’année. Le domaine en lutte raisonnée utilise peu ou pas d’engrais chimiques et préfère l’usage de quelques apports de fumier pour permettre à la vigne d’atteindre un âge élevé.

Le Chai du château Lafite-Rothschild, célèbre pour sa forme circulaire, a été réalisé sous la direction de l’architecte catalan Ricardo Bofill et inauguré en 1987. Destiné à l’élevage des vins de seconde année, il se caractérise par sa forme octogonale atypique et une jolie voûte soutenue par 16 colonnes. Ce chai impressionnant peut accueillir jusqu’à 2 200 barriques.

château Rothschild en Primeurs 2016 

Carruade Lafite en Primeurs 2016 

Retrouvez les primeurs déjà disponibles :

Primeurs 2016 

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Adeline Vignard
Social Media Manager chez Millésima, je m'occupe de la communication et de la stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux ainsi que de l'e-réputation de la marque.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter