Primeurs 2016 | Château Talbot 2016 : floral et magnifique Saint-Julien

Primeurs 2016 | Château Talbot 2016 : floral et magnifique Saint-Julien

C’est sur le plateau de Saint-julien-Beychevelle que l’on peut apercevoir, au loin au bord d’un océan immense de vignes, le château Talbot entre les grands arbres de son parc. Il est indéniable qu’à l’heure actuelle, il figure parmi les vins les plus célèbres du Médoc.

Une longue histoire nourrie de passion

L’histoire du château Talbot est très riche. La propriété tire son nom du Connétable Talbot, homme de guerre anglais et gouverneur de Guyenne qui a remporté la bataille de Castillon en 1453. En 1855, au cours du classement des crus du Médoc et des Graves décidé par l’Empereur Napoléon III, le château Talbot est promu quatrième cru classé de Saint-Julien. Le château a été longtemps la propriété des marquis d’Aux mais en 1917, le domaine est racheté par un certain Désiré Cordier. Toujours propriété de la famille, le fils et le petit fils de Désiré lui succèdent. Sous leur impulsion, le château Talbot s’impose comme l’un des crus les plus prestigieux du bordelais. Lorsque Jean Cordier, petit-fils de Désiré, décède à l’automne 1993, le domaine revient à ses filles : Lorraine et Nancy qui reprennent les rênes du château. Toujours dans le respect du passé et des traditions des générations précédentes, toutes les deux s’accorderont pendant plus de 15 ans pour faire vivre ce grand cru et continuer cette quête d’excellence.

Après le décès de Lorraine en 2011, sa sœur Nancy devient l’unique propriétaire du château. Son mari et elle poursuivent aujourd’hui l’histoire de Talbot, une longue histoire qui unit avec passion le destin d’une famille et d’un vignoble.

Un terroir exceptionnel…

Situé en plein cœur de l’appellation Saint-Julien, le vignoble du château Talbot s’étend sur environ 107 hectares de vignes. Disposées sur des croupes de graves alluvionnaires charriées du Massif Central par la Dordogne et des Pyrénées par la Garonne, les vignes disposent d’un très bon drainage et d’une bonne restitution de la chaleur accumulée en journée.

Le vignoble exploite un encépagement de 67%  de Cabernet Sauvignon cépage roi du Médoc et plus particulièrement de Saint-Julien, de 27% de Merlot et 4% de Petit Verdot. Les vendanges se font manuellement avec l’aide de 180 coupeurs. Elles font l’objet de tries très strictes avec une première sélection du raisin qui se déroule à la vigne, puis, une seconde à la réception de la vendange, à savoir au cuvier. Les grains n’atteignant pas le niveau optimal requis sont directement éliminés. Ce travail minutieux permet l’élaboration d’un vin expressif doté d’une intensité aromatique des raisins et du terroir dont il est issu.

Le domaine dispose de deux sortent de cuves lui permettant d’adapter l’élevage du vin aux différents styles de raisins. L’élevage – dans un tout nouveau chai lumineux, design et élégant –  s’effectue sur 14 mois dans 50 à 60% de barriques neuves.

Château Talbot Saint-Julien Primeurs 2016

…Pour des vins incontournables

Le château Talbot produit 3 vins dont deux rouges et un blanc.

Le grand vin, château Talbot, est l’un des plus célèbres crus du Médoc. Il doit sa jolie notoriété à la qualité intrinsèque de son vin. Champion de la longévité, Talbot sait aussi s’apprécier dans sa jeunesse. A la fois rond et marqué de soyeux tannins, il présente une nature extravertie. C’est un vin racé et harmonieux agrémenté de notes complexes de havane et de réglisse.

Le Connétable Talbot représente le second vin du domaine. Considéré comme l’un des tous premiers seconds vins du Médoc, Connétable Talbot a vu le jour dans les années soixante. Il profite de tous les soins apportés au vignoble et des sélections de raisins de plus en plus sévères, afin de produire un second vin de qualité. Comme son aîné, c’est un vin que l’on peut qualifier de classique et d’élégant. Il est marqué d’une jolie trame nette et précise accompagnée d’une finale fraîche et relativement longue.

Le domaine produit également un vin blanc : Caillou Blanc, dont le vignoble se compose d’un encépagement de 80% de Sauvignon et 20% de Sémillon. C’est Georges Cordier, le grand-père des propriétaires actuels et grand passionné de vins blancs qui fût l’un des premiers à replanter des vignes blanches dans le Médoc. Caillou Blanc est élevé à la bourguignonne. Très aromatique, c’est un vin doté d’une personnalité vive et nerveuse que l’on retrouve chaque année au fil des millésimes.

château Talbot en Primeurs 2016 

Connétable Talbot en Primeurs 2016 

Retrouvez les primeurs déjà disponibles :

Primeurs 2016 

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Adeline Vignard
Assistante Community et Content Manager pour Millesima, je m'occupe de la communication sur les réseaux sociaux et de la production de contenus pour la zone francophone (France, Belgique, Luxembourg et Suisse). Je prépare en parallèle l'obtention d'un Master 2 Marketing Digital & E-business à l'INSEEC.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter