Primeurs 2016 | Le « super second » Château Montrose 2016 est sorti

Primeurs 2016 | Le « super second » Château Montrose 2016 est sorti

Souvent considéré comme un « super second » en référence à la qualité de ses vins produits et de son grade de Second cru classé en 1855, le château Montrose est situé sur la célèbre appellation de Saint-Estèphe. Ce domaine, qui tient son nom de la couleur des bruyères le peuplant autrefois, a connu une évolution rapide et peu de propriétaires. Ainsi, de 1815 à 2006, seulement trois familles se sont succédées à la tête de Montrose, avant que le groupe Bouygues ne rachète définitivement le château. Au cours de son histoire, les différents possesseurs de château Montrose ont ainsi pu travailler et valoriser ce terroir unique, permettant aujourd’hui de produire des vins d’exception.

Château Montrose : 200 ans d’une histoire exceptionnelle

L’histoire a commencé sur un déclic. À la mort de son père, Etienne Théodore Dumoulin découvre des terres non loin de Saint-Estèphe. Visionnaire, il y devine rapidement un fort potentiel pour cultiver la vigne. Il décide alors de planter un vignoble et de construire les bâtiments essentiels pour l’exploiter et le vinifier en 1815. 40 ans plus tard, c’est déjà la consécration. Le château Montrose accède malgré son jeune âge au mythique classement de 1855 et obtient le rang de Second cru classé. À son décès en 1861, il lègue à ses descendants son gigantesque vignoble de 95 hectares.

Mathieu Dollfus, industriel alsacien, prend la tête de Montrose en 1866. Il décide d’engager de nombreux travaux afin de moderniser les bâtiments et les installations et met en œuvre une modernisation des méthodes de culture et de vinification. Parce qu’un grand vin n’est rien sans une équipe technique de qualité, il instaure de parfaites conditions de travail pour ses employés, prenant notamment en charge logements, frais médicaux et un partage des bénéfices. L’heure n’est pourtant pas à la fête. Le phylloxéra arrive des Etats-Unis et commence à ravager le vignoble. Mathieu Dollfus décide malgré tout de lutter contre ce fléau en installant une éolienne qui – pompant l’eau souterraine – va drainer parfaitement les sols, enlevant ainsi l’humidité favorable au phylloxéra. Il réussît ainsi à préserver le domaine. Il décède en 1886.

Dix ans plus tard, en 1896, la famille Charmolüe choisit de prendre les rênes du château Montrose. Pendant exactement 110 ans, cette famille de gestionnaires va accroître sa réputation, guidant la propriété vers l’excellence, quel que soit le millésime. Même les guerres n’auront pas raison de la volonté des Charmolüe. Dès 1960, Jean-Louis Charmolüe replante les vignes sur le domaine et rénove les installations viticoles, confortant le château Montrose comme l’une des valeurs sûres du vignoble bordelais.

L’arrivée des frères Bouygues en 2006 marque un véritable changement dans l’organisation du domaine. Les moyens colossaux du groupe permettent d’investir dans un incroyable projet de renouvellement des infrastructures (un chantier de 7 ans). Ainsi,  Martin et Olivier Bouygues décident de construire un nouveau chai de 1000m² et de 11 mètres de hauteur, de mettre en place 3000m² de panneaux photovoltaïques et de réduire l’empreinte carbone du domaine, tout en préservant la belle architecture du château Montrose originaire du XVIIIème siècle. Aujourd’hui, Melissa Bouygues (l’épouse de Martin Bouygues) et Hervé Berland (Directeur général) s’efforcent chaque année de profiter de ce terroir unique et des nouvelles installations ultramodernes pour confectionner des vins d’exception, d’une grande précision.

Château Montrose Primeurs 2016 chai à barriques

© Alain Benoit

Château Montrose : un terroir unique

Bercé par la douceur de l’estuaire de la Garonne, et le magnifique ensoleillement de sa croupe graveleuse, le vignoble bénéficie d’un microclimat favorisant une pousse idéale et homogène des grappes, condition sine qua non à l’élaboration d’un grand vin.

Le domaine de Montrose, qui s’étend sur 95 hectares, a l’originalité d’être d’un seul tenant autour des diverses infrastructures du château. Cette particularité permet ainsi de faciliter le travail de la vigne mais aussi de veiller à un état sanitaire optimal des parcelles.

Le terroir est notamment constitué de terrasses de graves et de sable, situées sur un sous-sol d’argile, permettant à la vigne de puiser dans les réserves d’eau emmagasinées en profondeur. Le domaine est composé d’un ensemble de parcelles variées avec chacune leur particularité (sol et sous-sol, âge des vignes, rendement, cépage, etc.).

En plus de la qualité de ses sols et de sa parfaite situation géographique, le vignoble possède un encépagement typique des châteaux médocains. Les vignes sont ainsi plantées à 60% en Cabernet Sauvignon, à 32% en Merlot, à 6% en Cabernet Franc et à 2% de Petit Verdot.

Château Montrose : techniques et savoir-faire

Château Montrose Primeurs 2016 Saint Estephe

© Alain Benoit

Véritable cathédrale du vin – il suffit d’observer son chai somptueux -, le château Montrose offre à tout amateur de vin 200 ans d’innovation, où le vignoble d’exception, le respect du terroir et le savoir-faire exceptionnel des hommes permettent de partager, d’échanger et de révéler une part de rêve de Montrose.

Lorsque la vigne et le chai travaillent en harmonie, les vins du château Montrose s’approchent de l’ultime perfection. Le savoir-faire traditionnel a été rejoint par les innovations technologiques grâce à la modernisation des infrastructures de la propriété.

Outre la confection du grand chai, les travaux mis en œuvre durant 7 ans sur la propriété l’ont amené à s’orienter vers le développement durable. Parce que le château Montrose considère que l’avenir a une véritable importance, le domaine vise désormais la conversion en agriculture biologique. Certaines modifications du cuvier sont prévues afin de mieux gérer les parcelles du vignoble et leur potentiel.

La géothermie, la rénovation des bâtiments en basse consommation et l’installation des 3000 m² de panneaux photovoltaïques permettent aujourd’hui au château Montrose une totale indépendance énergétique, dans le pur respect de l’environnement. Un exemple en la matière !

Les vins produits par la propriété sont les témoins d’une recherche de  l’excellence. Un parfait équilibre entre la puissance, l’élégance et la complexité aromatique, conférant aux vins un exceptionnel potentiel de vieillissement.

À la propriété, chaque millésime est une occasion de servir la quintessence. Plus qu’un objectif, un engagement, mais aussi une force. C’est pour toutes ces qualités que le château Montrose est aujourd’hui considéré comme un « super second », une véritable perle de Saint-Estèphe.

château Montrose en Primeurs 2016 

Dame de Montrose en Primeurs 2016 

Retrouvez les primeurs déjà disponibles :

Primeurs 2016 

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Adeline Vignard
Social Media Manager chez Millésima, je m'occupe de la communication et de la stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux ainsi que de l'e-réputation de la marque.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter