L’influence du Wine Advocate et de son célèbre créateur Robert Parker

L’influence du Wine Advocate et de son célèbre créateur Robert Parker

On dit de lui qu’il est « l’empereur du vin », surnommé également « l’avocat du vin »; « le gourou », Robert Parker est devenu en 38 ans « la » référence incontournable en matière d’œnologie. Retour sur l’incroyable parcours de cet homme qui influence encore aujourd’hui le monde du vin et son marché…

Un ancien buveur de Coca-Cola

Robert_Parker_Millesima_BlogNé en 1947 à Baltimore, dans le Maryland, Robert Parker fait d’abord une carrière d’avocat sans vague. Il ne découvrira le vin qu’à partir de 1967. Âgé de 21 ans à l’époque, il part rendre visite à sa petite amie américaine étudiante en France, en Alsace. Lors d’un dîner à Strasbourg et par soucis d’économie – le Coca-Cola étant plus cher que le verre de vin – les deux jeunes gens commandent un simple verre de pinot gris. C’est alors une révélation, un instant sacré pour le pape, le maître à goûter comme il se fera appeler par la suite. Véritable coup de foudre, un nouveau monde s’ouvre à lui.

Pour le jeune avocat, la France devient sa destination de vacances chaque été. Il y parcours de nombreux vignobles et se familiarise au fur-et-à-mesure avec le vin. Il publie régulièrement les comptes-rendus de ses visites et dégustation dans une lettre : « Le Baltimore / Washington Wine Advocate » qui deviendra en 1978 le « Wine Advocate« .  Cette revue qu’il publie tous les deux mois trouve un écho inattendu et il décide alors de mettre au point un système de notation sur 100. Un vin noté en deçà de 85 est qualifié par Robert Parker de « médiocre ». A partir de 90, il devient intéressant et recherché et à 100 c’est la perle rare, le vin exceptionnel. Sa réputation va prendre un énorme tournant en 1982, lorsqu’il est le premier à juger que le millésime de Bordeaux est un grand et exceptionnel cru, en opposition avec les critiques de ses confrères dégustateurs. L’avenir lui donne raison puisque les gens qui ont acheté ce millésime en suivant son conseil ont fait l’affaire de leur vie.

99 ou 100 points et les ventes explosent

Ses guides éponymes sont vendus dans le monde entier, traduits dans toutes les langues. Il devient très influent dans les années 1990 surtout dans le bordelais où les ventes s’envolent quand il note bien un vin. Le succès du célèbre critique repose sur son système de notation dont les américains sont très friands et apprécient toujours se fier à un baromètre. Un vin noté 99 ou 100 points et c’est le succès assuré pour le domaine jugé. Plus influent encore, les prix grimpent instantanément à l’attribution d’une belle note de Robert Parker et il n’est pas rare de voir la note du Wine Advocate comme outil marketing sur un rayonnage de caviste. L’autorité de Robert Parker est telle que certains producteurs sont allés même jusqu’à modifier leurs vins pour mieux coller aux goûts du célèbre critique américain ! En avril 2012, l’athlète de la dégustation revoie sa copie en réévaluant sa notation sur le millésime 2009 qu’il juge comme « le meilleur millésime qu’il n’ait dégusté depuis celui de 1982« . De ce fait, et comme on pouvait s’y attendre, les cours ont explosés. Les vins moins célèbres affichant 100/100 ont totalement bénéficié de cette annonce et ont vu leurs ventes exploser. Par exemple, la valeur moyenne du millésime 2009 du Château Beauséjour (Duffau-Lagarrosse) a augmenté de 160% !

La fin d’un règne incontesté de 38 années

Aujourd’hui, l’âge d’or du dégustateur souverain est révolu. En 2012, le maître vend les parts de son bimensuel The Wine Advocate à des investisseurs de Singapour. Le siège reste tout de même aux Etats-Unis, à Mokton, mais un bureau asiatique est ouvert à Singapour et la bible des acheteurs de Grands Crus devient entièrement numérique, abandonnant le papier. The Wine Advocate représente 55 000 abonnés (dont 80% d’américains) et des millions de lecteurs pour ses célèbres notes très attendues, craintes, brocardées ou exhibées lorsque celles-ci sont jugées pertinentes. Considéré comme étant le critique le plus influent du monde entier, Robert Parker est aussi bien adulé pour avoir décomplexé les acheteurs et consommateurs américains que critiqué pour son système de notation à points ou l’uniformisation des vins qui donnera naissance à cette analogie: la « parkerisation ».

Neal_Martin_Blog_Millesima

© eRobertParker.com

L’ère du célèbre dégustateur de vins se termine avec la succession, assurée par le critique lui-même, de son plus fidèle disciple anglais : Neal Martin, comme annoncée dans un communiqué du 18 avril 2016. Désormais c’est ce jeune critique qui est à la tête de l’intégralité des dégustations des vins bordelais pour le Wine Advocate. Dans l’équipe de la revue depuis 2006, Neal Martin est d’abord en charge des vins de Bourgogne, Sauternes, Afrique du Sud, Madère et Banyuls. C’est sa publication en 2012 de son ouvrage sur le Pomerol qui lui donne une légitimité auprès des amateurs et producteurs de vins de Bordeaux. Il faudra patienter encore quelques années pour découvrir si son influence est aussi grande que celle de son mentor mais ses notes bénéficient tout de même de la garantie Parker.

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg
  • Suisse
Découvrez notre sélection de vins notés 90+ à moins de 40€
Sélection 90+ à moins de 40€ – Robert Parker
Découvrez notre sélection de vins notés 90+ à moins de 40€
Sélection 90+ à moins de 40€ – Robert Parker
Découvrez notre sélection de vins notés 90+ à moins de 40€
Sélection 90+ à moins de 40€ – Robert Parker
Découvrez notre sélection de vins notés 90+ à moins de 40CHF
Sélection 90+ à moins de 40CHF – Robert Parker
Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Adeline Vignard
Community Manager pour Millesima, je m'occupe de la communication et de la stratégie éditoriale sur les réseaux sociaux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter