Saint-Joseph, le lien du Rhône septentrional
© Inter Rhône

Saint-Joseph, le lien du Rhône septentrional

Du vin de Mauves à Saint-Joseph

© Inter Rhône

© Inter Rhône

Ces coteaux abrupts sont cultivés en terrasses depuis l’Antiquité. La naissance de ce vignoble date de la colonisation grecque. A l’époque, il était établi le long des grandes routes de commerce pour simplifier le transport. Ce fût ensuite au tour des romains de cultiver ces vignes. Au cours de l’Histoire, les vins de Saint-Joseph eurent de nombreux amateurs de prestige : autour des grandes tables européennes, dans le verre des Tsars russes ou encore de Charlemagne. La première trace écrite de cette zone de production date, quant à elle, du 17ème siècle.

Ce sont les jésuites vivant au monastère avant la révolution qui lui donneront le nom qu’on lui connaît aujourd’hui. Il sera ensuite cité dans les misérables de Victor Hugo, une étape importante qui développera sa notoriété et en fera l’un des grands vins de l’époque. C’est donc logiquement qu’il devient AOC en 1956. L’aire est alors répartie sur 90 hectares et six communes. Une restructuration a lieu en 1994 pour s’adapter à la croissance du vignoble. On y dénombre à l’heure actuelle 26 communes pour une superficie totale de 1082 hectares. Une région de renom qui s’étend de Chavanay à Guilherand, représentant le lien entre Condrieu et Côte-Rôtie au nord, Saint-Péray et Cornas au sud.

Un terroir atypique

Saint-Joseph constitue une cinquantaine de kilomètres de vignes sur la rive droite du Rhône, avec 23 communes en Ardèche et trois en Loire. L’appellation symbolise la rencontre de deux influences. Dans la partie septentrionale une influence semi-continentale – avec des vendanges plus tardives – et dans la zone méridionale une influence méditerranéenne, plus tempérée. C’est la combinaison de ces deux facteurs qui fait de Saint-Joseph un terroir si particulier.

© Inter Rhône

© Inter Rhône

Un vieil adage régional stipule, pour que le vin soit bon, que la vigne doit voir le fleuve. Essentiellement plantées en terrasses, du fait des pentes fortes, les vignes surplombent le Rhône. Elles bénéficient ainsi des avantages de ces reliefs en termes d’ensoleillement, de protection face au vent et de drainage. La majorité des sols se composent de granit mais il existe des variations selon la position géographique. On décèle ainsi gneiss et granit au nord – dans un mélange de coteaux et plaines – et marnes et granit au sud, aux alentours de Tournon. Cette diversité compose la typicité du terroir de Saint-Joseph et fournit à ses cépages, tous les nutriments nécessaires à la production de crus d’exception.

Le dominant rouge et le confidentiel blanc

© Inter Rhône

© Inter Rhône

La production de la zone d’appellation est centrée sur les vins rouges, puisqu’ils en représentent 90%. La syrah est l’unique cépage rouge de Saint-Joseph. Elle est ainsi vinifiée seule. Elle est l’objet d’un travail méticuleux et soigné. Cependant l’assemblage avec des cépages blancs est autorisé à hauteur de 10% depuis 1980. Les 160 vignerons de l’appellation s’appliquent à produire des vins alliant puissance et finesse avec des notes poivrées, florales, épicées et minérales.

Les vins blancs, bien qu’en grande minorité, font preuve de gourmandise et d’équilibre. La Roussanne dégage des arômes remarquables, entre abricot, aubépine et chèvrefeuille. Elle amène au vin sa noblesse et son potentiel de garde. La Marsanne, dont le nom provient d’un village près de Montélimar – sa commune d’origine -, est vigoureuse et rustique. On se laisse séduire par ses fragrances florales, évoluant subtilement sur des notes de noisette.

 

Cette appellation vous intéresse ? Découvrez notre offre

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Marie Lallemand
Etudiante en Master 2 Spirits Marketing & Management à l'INSEEC Bordeaux, blogueuse et assistante e-marketing chez Millésima.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter