Hermitage, de la légende au terroir
© Inter Rhône

Hermitage, de la légende au terroir

Un cru de légende

© Inter Rhône

© Inter Rhône

L’Hermitage est une appellation à la réputation mythique, découlant à la fois de la colline elle-même et des histoires qui l’entourent. Déjà apprécié par les romains sous le nom de « vin de Vienne », il deviendra vin du coteau de Saint-Christophe lorsqu’une chapelle sera construite en l’honneur du vertueux.

L’apparition du nom Hermitage date du 17ème siècle. A l’époque, Gaspard de Stérimberg, chevalier de Blanche de Castille de retour de la croisade des Albigeois, se retire du monde et établit son ermitage sur la fameuse colline. Il sera rejoint par d’autres et créera une véritable communauté, laquelle réimplantera le vignoble oublié depuis l’Antiquité. Depuis cette époque, la confusion règne autour du nom de la zone de production, tour à tour Hermitage ou Ermitage. Il sera le vin préféré des Tsars de Russie sous Louis XIV et connaîtra de nombreux ambassadeurs de marque tels qu’Henri IV, Louis XIII & XIV, Nicolas II et Alexandre Dumas. Finalement, comme récompense de ces années de reconnaissance par les plus grands, l’Hermitage obtint le statut d’AOC en 1937.

Une diversité de terroirs

L’appellation représente une superficie de 136 hectares répartie sur trois communes de la Drôme : Tain-l’Hermitage, Crozes-Hermitage et Larnage. Contrairement aux autres crus de la Vallée du Rhône septentrionale, elle se situe sur la rive gauche du fleuve. On y trouve une belle variété de sols. Dominés par des arènes granitiques recouvertes de micaschistes et de gneiss, on constate également la présence de cailloux ronds alluvionnaires. Une pluralité qui a influencé la création de lieux-dits.

© Inter Rhône

© Inter Rhône

En effet, la colline se divise en plusieurs parties distinctes. Bessards, de l’ouest à la rive gauche, se compose de sols granitiques et accidentés. Véritable terroir des rouges de l’appellation, il est aussi le berceau de la chapelle de l’Hermitage et du fameux vignoble de l’ermite. La partie centrale de l’aire de production comprend deux parties. La première au nord, Méal, avec un sol calcaire et siliceux et des galets roulés en surface. Elle produit des vins solaires grâce à son exposition plein sud. La seconde au sud, Greffieux, avec une terre très fertile. Enfin les lieux-dits Murets et Donniers présentent un sol argileux et des pentes moins accentuées. Ce sont de grands terroirs de blancs, lesquels représentent 30% de la production de l’appellation.

Syrah, Marsanne et Roussanne

© Inter Rhône

© Inter Rhône

A l’opposé de certaines aires de production de la Vallée du Rhône septentrionale, la Syrah n’est pas le seul cépage autorisé en rouge à Hermitage. Elle peut en effet être complétée de Marsanne et Roussanne à hauteur maximale de 15%. Les vins rouges de l’appellation séduisent par leur robe rubis profonde et leur bouche charnue. A la fois vigoureux et puissants, ils laissent deviner une belle évolution au fil des ans pour gagner en rondeur et en souplesse. Une caractéristique qui suggère un grand potentiel de garde pour développer finesse, harmonie sur des arômes fruités, floraux et épicés.

Les vins blancs sont des assemblages de Marsanne et de Roussanne. Cépage généreux et rustique, la Marsanne affectionne les sols chauds et caillouteux typiques de la Vallée du Rhône septentrionale. La culture de ces vignes – sur ces terrains peu fertiles de coteaux – délivre des vins puissants au beau potentiel de vieillissement. On perçoit des fragrances de fleurs et de noisette. Née dans la Drôme il y a plusieurs siècles, la Marsanne s’est depuis implantée dans plusieurs vignobles français tels que Cassis, la Savoie, le Languedoc-Roussillon ou Saint-Péray. Sensible à la pourriture grise et aux vents forts, elle s’exprime parfaitement ici. Elle est généralement couplée à la Roussanne. Ces cépages complémentaires donnent des vins légers, onctueux et peu acides, aux notes de fruits jaunes et blancs, d’iris, de tilleul et de réglisse dont on peut constater l’évolution pendant une dizaine d’années.

© Inter Rhône

© Inter Rhône

 

Cette appellation vous intéresse ? Découvrez notre offre

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Marie Lallemand
Etudiante en Master 2 Spirits Marketing & Management à l'INSEEC Bordeaux, blogueuse et assistante e-marketing chez Millésima.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*