Château Figeac – Saint-Emilion

Le Château Figeac, à travers les siècles

Ce premier grand cru classé possède une riche histoire datant du 2° siècle.

La propriété entière sublime cet extraordinaire environnement qui contribue à la beauté des paysages Classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

DSCN8116La propriété de 40 hectares de vignes, travaillées de manière raisonnée révélant la complexité du terroir, enchante des vins harmonieux et élégant, présentant un bel équilibre dès sa jeunesse avec un important potentiel de garde.

Des origines au Moyen-Âge

Figeac est une très ancienne propriété. Au 2° siècle, la famille Figeacus donnera son nom au domaine. De cette «villa gallo-romaine » subsiste encore de nos jours quelques traces.
La seigneurie passe au 15° siècle de la famille de Lescours à la famille de Cazes (ou Decazes) qui la gardera longtemps dans son giron. Les vestiges d’un pigeonnier rappellent que ce château féodal était érigé en seigneurie.
En 1586, Figeac n’échappe pas aux incendies des Guerres de Religion. Mais un seigneur,  décidera aussitôt de restaurer le château dans un style
très classique d’une Renaissance assagie.

De la Renaissance au 19e siècle

Marie de Cazes, par son mariage en 1654, fait entrer la terre noble de Figeac chez les Carles. DSCN8102 Ils participeront très tôt à l’ébauche de la viticulture scientifique du bordelais et grâce à leurs relations étendues et leur sens du commerce, les vins de Figeac trouvent rapidement une clientèle élégante notamment à Paris et le nord de la France.

Les aménagements réalisés par cette brillante famille sont sans doute aujourd’hui les plus remarqués par les visiteurs.

Au début du 19° siècle, la Comtesse de Carles, devenue veuve, continue à mener une vie luxueuse. Elle doit alors commencer à vendre certaines terres telles que celles de Cheval Blanc et finira, contrainte, par s’en séparer. Cependant, en juillet 1892, Figeac retrouve un nouvel envol avec les Villepigue, ancêtres de la famille actuelle.

Aujourd’hui

André Villepigue transmettra Figeac à sa fille, Ada Villepigue Mononcourt. En 1954 permet à Figeac d’être cité parmi les 12 domaines « premiers grands crus classés ». Artisan de gigantesques travaux de modernisation et d’innovation dans la propriété et également dans les chais, la presse de l’époque le surnommait le « Pharaon de Saint-Emilion« .
Suite à l’expansion oenotouristique de Figeac, les propriétaires actuels, Thierry et Marie-France Manoncourt décident en 1987 de mettre en valeur la façade du château en redonnant à la pierre sa luminosité d’origine, recevant et oeuvrant avec passion à la reconquête de la réputation du domaine.

Figeac_1115_Etik_2005_C_refLes vins du Château Figeac

L’élaboration du grand vin de Figeac commence par un travail attentif et minutieux de ce vignoble selon le principe de la culture agronomique raisonnée pour produire des raisins d’une grande complexité, reflet du terroir exceptionnel de la propriété. Les vinifications permettent de révéler cette matière avec élégance.
Vin harmonieux, élégant, il présente un bel équilibre dès sa jeunesse et son potentiel de garde se situe parmi les plus importants des grands vins du bordelais.

Château Figeac 2012, parmi les meilleurs

Livrable en 2015

55€ HT
La bouteille de 75 cl
En vente par caisse de 6 sur Millesima.fr
soit 330€ HTles 6 bouteilles

Ajouter au panier

Également disponible en double-magnum et magnum.

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Léa Garmendia

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*