Des grands crus incontournables pour le millésime 2010

Des grands crus incontournables pour le millésime 2010

L’union des Grands Crus de Bordeaux a effectué sa tournée sur le continent américain durant le mois de janvier, pour assurer la promotion du millésime 2010 tout juste sorti des barriques et mis en bouteille, prêt à être dégusté ; comme on dit « just released ».

Elin Mc Coy, auteur américaine spécialisée dans le vin et également journaliste pour le puissant média américain Bloomerg, a assisté la dégustation de près de 110 châteaux suivi d’un dîner privé à l’hôtel Willard situé à proximité de la maison blanche. Elle donne un avis général et objectif  sur le millésime 2010, tantôt chahuté, tantôt salué.

           « La qualité est exceptionnelle pour de nombreux châteaux » 

DSCN9952

Château Ducru-Beaucaillou

L’on dit que les vins de 2009 sont riches et opulents, que les clients en les achetant, ont dépensé leur argent et en ont plus pour le millésime 2010. La caricature ne serait-elle pas un peu facile ? Les amateurs de Bordeaux ne comptent pas en monnaie mais en saveurs. Ils savent qu’à chaque millésime suffit sa qualité, son aura, sa garde et sa générosité pour investir.

Elin Mc Coy reste impressionnée par certains des 2010, comme elle le fut lors de la dégustation du millésime en primeurs, à Bordeaux il y a deux ans.
Ainsi, lors de cette dégustation annuelle, organisée il y a quelques jours par l’Union des Grands Crus, les producteurs présents de ces prestigieux châteaux l’ont souligné : l’année 2010 a été une année de sécheresse, difficile, qui a donc produit des rouges plus puissants et concentrés en terme de tannins, d’acides que les 2009.  En revanche, les 2010 possèdent sans aucun doute la structure, la fraîcheur, l’élégance et la pureté du fruit. Ce qui est également le cas des blancs, fait rare pour un même millésime.

           Quelques « illustres » 2010

_MG_6379BLe Château Haut-Bailly 2010 est savoureux et le style est différent, avec un exceptionnel potentiel de garde de 35 ans, alors que le 2009 était plus velouté. Le séduisant Château La Conseillante qualifie son millésime 2010 de « plus Bordelais »: comprendre par là vins de garde, puissants et majestueux.
Enfin, les vins de l’appellation Margaux se démarquent. En particulier, par leurs parfums, leur finesse et leur équilibre précis, à l’instar du Château Giscours, pour lequel la journaliste américaine a un faible : « c’est le meilleur vin que j’ai jamais goûté de ce domaine ». Le millésime 2010 est « plus électrique, plus détaillé, comme une haute définition de pixels en image », explique le directeur général du Margaux, Alexander Van Beek.

L’appellation Saint-Estèphe a également des qualités de puissance et un bouquet d’arômes complexe. Le Château Lafon-Rochet en est un bon exemple. Aussi, un bruit se fait persistant dans l’appellation Saint-Julien où l’on murmure que le Château Beychevelle 2010 dépasserait le 2009 ; ainsi que le magnifique Château Ducru-Beaucaillou.

D’autres grands vins se sont aussi démarqués, et après un millésime 2009 très réputé, continuent de se défendre pour le 2010 : Château Grand-Puy-Lacoste, Château Lynch-Bages, Château Pichon Lalande.

Olivier Bernard, fraîchement élu à la tête de l’Union des Grands Crus de Bordeaux et propriétaire du Domaine de Chevalier, s’inquiète cependant de prix trop élevés et montre du doigt les fonds d’investissement du vin, principal facteur de la flambée des prix.grappe botrytisee

A savoir que du côté des liquoreux, notamment dans l’appellation Sauternes, on ne tarie pas d’éloges sur les 2010.

Alors les scores élevés du 2009 donnés par le célèbre critique américain Robert Parker feront-ils de l’ombre au millésime 2010 ? Pas sûr à en croire les premières notes et articles déjà publiés. Robert Parker se trouvait à Bordeaux dans le courant du mois de janvier pour déguster des grands crus, James Suckling (son rival américain) le talonnait de près ; il est fort à parier que le millésime 2010, à nouveau en cours de notation promet de rafler des 100 « parkeriens », entre autres, et d’exprimer toute sa quintessence pour une belle qualité.

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Léa Garmendia

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter