Tout … tout sur les Grands Crus 3/5

Tout … tout sur les Grands Crus 3/5

CLASSEMENT

– Combien y-a-t-il de catégories de Crus classés pour les Bordeaux ?

5 catégories pour le classement impérial de 1855, 3 catégories à Saint-Emilion, 3 catégories à Sauternes et Barsac, 1 catégorie pour le classement des Graves au sein de l’appellation Pessac-Léognan.

– Combien y-a-t-il de Grands Crus classés dans le bordelais (répartition selon les appellations)

Il existe 192 crus classés dans le Bordelais répartis par appellation comme suit :
Dans le classement de 1855, 4 crus classés en Haut-Médoc, 21 en Margaux, 11 en Saint-Julien, 15 en Pauillac, 12 en Saint-Estèphe, 17 en Sauternes, 10 en Barsac, 16 en Graves, 88 en Saint-Emilion Grand Cru (dont 4 en Premier Cru Classé « A », 14 en Premier Cru Classé « B », 70 en Grand Cru Classé).

– Comment ont été classés les Grands Crus de Bordeaux ?

Le premier classement de Bordeaux est le classement des crus classés en 1855. C’est la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux, avec l’aide des Courtiers en vin de la « Place de Bordeaux » – à la demande de Napoléon III pour l’exposition universelle de 1855 – qui a géré la mise en place de ce classement impérial.
Les critères du classement tenaient compte de la notoriété des crus dans l’histoire des vins de Bordeaux ainsi que des prix auxquels s’échangeaient ces vins (les vins du Médoc se vendaient par exemple trois fois plus chers que ceux de Saint-Emilion), enfin la réputation du terroir.
Le classement a donné lieu à une segmentation en 5 catégories (Premier cru, Deuxième Cru, Troisième Cru, Quatrième Cru et Cinquième Cru ainsi que Premier Cru Supérieur, Premier Cru et Second Cru s’agissant des crus du Sauternais).
Le classement des crus classés de Graves est plus récent. Il date de 1953 et n’a été révisé (par l’ajout de quelques propriétés) qu’en 1959. C’est l’Institut National des Appellations d’Origine Contrôlée (INAO) qui le mit en place en nommant un jury de professionnels. Ce classement a l’originalité de classer des crus en rouge, en blanc ou les deux à la fois.
La « Rive Droite » quant à elle, oubliée par le classement de 1855,  a instauré un classement bien plus récent, en 1959, mais plus novateur, d’autres diront « plus juste » : un classement décennal révisant tous les 10 ans les crus sélectionnés. C’est à l’initiative des producteurs locaux et d’une personnalité du vin du cru, Michel Bécot (château Beau-séjour Bécot), que ce classement vit le jour.
Ce classement a été revu en 1969, en 1986 (une exception dans l’entorse au classement décennal), en 1996 ainsi qu’en 2006. Après une fronde et une contestation de la version 2006, ce classement fit à nouveau l’objet d’une révision par jugement au tribunal pour finalement voir une version réactualisée et plus stable en septembre 2012.

– Le classement de 1855 a-t-il déjà été modifié ?

Le classement de 1855 passe pour être le plus immuable et hermétique à tout changement. Toutefois, une « entorse » fut faite à titre très exceptionnel en 1973 avec l’upgrade du château Mouton-Rothschild, alors second cru classé en 1855, promu finalement « Premier ». Il pu rejoindre ainsi les quatre autres premiers crus classés trônant déjà depuis 1855 dans le haut de la pyramide. Exemple de second cru classé : le Château Rauzan-Ségla .

– Un Grand Cru peut-il se voir déclassé ? Ou promu dans la catégorie supérieure ?

Oui et non ! La réponse varie selon la nature du classement. A Bordeaux, pour le classement de 1855, seul un château fut promu dans la catégorie supérieure. Mouton-Rothschild passa ainsi du second au premier rang en 1973.
Le Classement de Graves élargit en 1959 ses rangs en acceptant quelques propriétés en plus sans toutefois prévoir l’éventualité de rétrograder un ou plusieurs châteaux. Seul le classement décennal de Saint-Emilion applique la possibilité pour un cru d’être upgradé ou rétrogradé. L’édition 2006 et surtout l’actuelle en 2012 en sont un exemple parlant.

Newsletter

Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour:


  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

* champs requis

A propos de Léa Garmendia

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

GermanEnglishusaitaly



Entrez dans l’intimité des Grands Vins


Abonnez-vous à la Newsletter hebdomadaire du Blog Millésima pour :

  • Bénéficier des derniers articles exclusifs sur le monde du vin
  • Découvrir les coulisses des plus grands domaines en vidéo
  • Etre alerter en avant-première sur les dégustations et événements que nous organisons

Je suis déjà abonné(e) à la newsletter